Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 août 2013 1 26 /08 /août /2013 18:04

ça vient de vers chez l'adjointe au maire.

Partager cet article

Repost0
29 avril 2013 1 29 /04 /avril /2013 01:58

28/04/2013 Nuit blanche à la Bellaudière

Partager cet article

Repost0
24 novembre 2012 6 24 /11 /novembre /2012 21:59

M. Roirand joseph                                                  Haute Goulaine le 24/11/2012

infos cachées / original

44115 Haute Goulaine

                                                à

Monsieur le maire

 

Madame Chapeau

 

Conseil Municipal

 

 

 

Objet : Tapage nocturne nuit du 18/11/2012

 

Nous avons encore passé une nuit blanche aux sons d’une musique techno qui venait je ne sais d’où. Nous n’en sommes pas encore remis et nous ne pourrons jamais nous remettre des insommnies de plusieurs décennies à cause du bruit.

 

Nous aurions pu nous défendre avec l’aide de nos voisins, malheureusement nos voisins sont aussi des bruiteurs.

 

Nous aurions pu nous défendre avec madame Chapeau qui est à même de constater ces nuisances puisqu’à 4 numéros de nous. Mais elle ne réponds pas, de même que ne répondent pas le maire et le conseil municipal.

 

C’est quand même une belle époque pour vous de réprésenter la justice et de ne pas la faire respecter sans inquiétude. Profitez en pendant que ça se donne. C’est l’apanage de la république et de la démocratie.

 

Mais vous n’êtes pas isolés rassurez-vous, les élus ne répondent pas aux emmerdements s’ils ne sont pas contraints. Tous les gens à qui j’écris dans www.justice-ordinaire-quotidienne.com ne répondent pas non plus (voir articles récents).

 

Si jamais un peu d’humanité surgissait en vous pensez que des gens souffrent à cause de vous parce que vous ne faites pas votre boulot d’élus.

 

Ce n’est pas difficile du tout de débusquer les bruiteurs, il suffit juste de s’en donner les moyens. Je ne vois toujours pas de prévention pour le bruit dans la commune de haute goulaine.

Vous ne pouvez pas justifiez de votre impuissance à supprimer le bruit si vous refuser de prendre les moyens pour le faire.

 

Je vous prie d’            agréer mes salutations

 

J. Roirand

 

Partager cet article

Repost0
22 juin 2012 5 22 /06 /juin /2012 15:17

20120622

 

J' ai vécu cette nuit un enfer. Comme je le redoutais certains se sont accaparés la fête de la musique en fête personnelle et toute la nuit. J'ai réussi à sombrer deux heures, de trois heures à cinq heures,. Auparavant, angoisse, palpitations, douleurs au plexus et tripes nouées s'étaient invités.

A six heures trente la fête continuait et je téléphonais à la police pour entendre un de leur sketch

- j'ai personne

- adressez-vous à basse goulaine à huit heures

- c'est la fête de la musique (non c'est pas vrai). Un grand classique

La police n'est jamais prise au dépourvu dans le ridicule.

Toujours est-il qu'il y a une loi et que le système encore une fois peut assumer mes impôts mais pas ma tranquillité.

Pour action M. le maire. Vous devez déposer plainte, et rechercher les coupables, pour défendre votre commune, comme je vous le demande depuis des années. Qui mieux que vous peut nous défendre. Ce n'est pas une option, c'est une obligation.

Lever à 11heures, réveillé par le téléphone, j'avais un rendez-vous à Nantes pour une campagne publicitaire organisée par la MAAF. Ben non, je ne peux y aller j'ai toujours les tripes nouées et des acouphènes terribles.

 

Je vous redemande d'annuler la fête de la musique, car M. le Préfet ne veut toujours pas m'indiquer quelles en sont les règles et donc le 22 n'est pas une date légale et que vous ne savez pas faire respecter ma tranquillité par ailleurs et donc que la commune ne peut revendiquer aucune dérogation à faire du bruit.

Par ailleurs faire de la musique à un kilomètre de mon domicile ne devrait pas être synonyme de bruit pour moi. Pour que les personnes qui se déplacent profitent de la musique il n'y a pas besoin de boites à décibels. Sont-ce les habitants qui vous demandent des décibels, nenni, et même si cela était, il n'y a aucune justification à transformer la magie de la musique en machine à emmerder ceux qui veulent dormir, ça ne peut se justifier en aucun cas. Et pour finir, peut-on m'imposer une musique qui ne me plaît pas, alors qu'il est l'heure pour moi depuis longtemps de dormir, non.

 

De plus mon épouse travaille demain samedi. Elle est en période d'essai, à 60 ans, c'est très courageux. On ne peut pas en dire autant de tous. Elle à été obligé de reprendre le travail pour payer les impôts, alors que la vie monacale que nous menions nous convenait très bien. Décadence du système, et ce n'est pas fini.

Elle stresse énormément et à besoin de sommeil normal, ce qui ne pourra être assuré si la fête de la musique à lieu.

 

Si depuis des années vous ne voulez pas assumer pleinement vos fonctions de maire faites le au moins en tant que catholique comme vous le dites parfois

 

Je demande à M. le préfet, en copie, une nouvelle fois, d'annuler cette fête de la musique qui se présente comme un trouble à l'ordre public.

 

Je vous prie d'agréer , Monsieur le Maire, mes salutations.

 

Copies : M. le Préfet, Madame la Députée Sophie Errante.

http://www.justice-ordinaire-quotidienne.com/article-20120622-encore-une-nuit-d-enfer-a-la-bellaudiere-107302359.html

 

Partager cet article

Repost0
20 juin 2012 3 20 /06 /juin /2012 21:07

pub:Justice-ordinaire-quotidienne.com, Twitter, Facebook

copie :Mairie Haute-Goulaine, Marcelle Chapeau, Département, Région, Sophie Errante

 

 

Monsieur Le Préfet De La Loire Atlantique
Préfecture Loire Atlantique
6 quai Cerneray
44000 Nantes

 

Objet : Fête de la musique



La date officielle de la fête de la musique est le 21 juin.

Et le principe en est que chacun fasse de la musique, pas qu'on amène sur la place de la mairie des boites à décibels et payer des groupes pour faire du bruit.

Ce n'est pas non plus la permission de faire une monstrueuse fête chez soi toute la nuit en prétextant que c'est la fête de la musique (ce que ne contredisent pas les gendarmes quand on leur demande d'intervenir).

 

Pour M. Daubisse maire de Haute Goulaine la fête sera vendredi elle commencera à 20h30 et il n'y a pas d'heure de fin, comme tous les ans. C' est la façon de faire de M. Daubisse, « en douce » comme on disait à mon époque.

Monsieur Daubisse doit renoncer à cette fête qui n'est pas le 21 et aussi parce qu'il l'étale sur 2 jours (1 jour, une nuit). C'est ce que je vous demande tous les ans en vain. Parce que s'il la fait en promettant qu'il n'y aura pas de bruit on sait que ce n'est pas vrai. Vous devez donc lui demander de renoncer dès demain matin ,

comme vous devez communiquer, dès réception de ce courrier, aux maires, à la gendarmerie et à toutes les personnes concernées que des dates différentes ne peuvent s'appeler fête de la musique et donner lieu à des débordements hors de l'arrêté préfectoral sur le bruit.

 

Il est navrant qu'une fois de plus les maires ne se soucient pas de la loi et de plus en plus mettent en place, de connivence, une fête de la musique étalées sur plusieurs jours, ce qui est complètement illégal.

 

Il est navrant que M. Le préfet ne se soit pas manifesté par voie de presse pour remettre de l'ordre dans la maison.

 

Il est navrant que les élus, à tous niveaux, fassent fi du bruit en toute impunité.

 

Si je me trompais sur mes hypothèses vous voudrez bien m'éclairer sur la réglementation prévue, ce que je vous demande tous les ans, en vain.

 

Je vous prie d'agréer, Monsieur le Préfet, mes salutations les plus respectueuses.

 

  M. x

 

http://www.justice-ordinaire-quotidienne.com/article-la-fete-de-la-musique-est-le-21-juin-tous-les-ans-107228805.html

 

 

Partager cet article

Repost0
19 juin 2012 2 19 /06 /juin /2012 21:10

pub:Justice-ordinaire-quotidienne.com, Twitter, Facebook

copie :Mairie Haute-Goulaine, Marcelle Chapeau, Département, Région, Préfet, Sophie Errante

 

Vers minuit, j'avais encore peur de ne pas dormir et je ne dormais point quand j'entendis de diaboliques tempos de basses angoissants. Un lundi normal, statistiquement, c'est rare. J'enfourchai ma voiture en pyjama. Il pleuvait à verse comme on dit en Vendée. Pas facile de s'arrêter, ouvrir la portière et pencher la tête pour saisir le bruit qui n'est pas continu et qui semble répondre à une mécanique que je ne comprends pas. Je remonte ainsi la rue de la Bellaudière vers le bourg, j'avais espéré une espèce de fête de la musique qui m'aurai mené vers 2 heures du matin, ce qui aurait été un pis aller, mais point.

C'est au sud est de la rue de la Bellaudière, c'est certain. Mais en vadrouillant dans ce quartier pendant un quart-d'heure rien de probant, c'est toujours par là mais quand j'avance rien ne se précise. Une boite de nuit très loin sans doute. Inaccessible.

je rentre à la maison il est 1h00. Plus de bruit, je me prends à rêver d'une suite heureuse mais un quart d'heure plus tard cela reprends avec des silences aussi longs que les tempos audibles. Cette fois ci je m'habille et je pars à pied. Il ne pleut presque plus et j'espère que ça va durer. Le bruit n'est pas continu et les silences sont longs comme je le disais. A pied j'ai les mêmes résultats qu'en voiture, le bruit vient du sud-est. Et j'ai beau marcher, marcher, je ne le rattrape point. C'est bien par là, mais l'intensité ne varie pas. Cela vient bien de très loin.

Je rentre de nouveau à la maison. Je n'entends plus grand chose mais n'arrive point à dormir. Pourtant j'ai l'impression que cela est terminée à 2h30.

Vers 4h30 je me réveille pour pisser, la tête dans le sac et acouphènes par-dessus. Mon chat met un tel bazar à 8h00 que je l'enferme dans le salon. Je compte sur josé pour le nourrir vers 9h00, c'est son jour de congé, elle n'est pas vernie.je me rempafe et me réveillerai vers 10h30. José est partie faire ses courses à Leclerc et ne s'est pas rendu compte que j'avais dormi si longtemps.

Je passe une journée infernale au radar.

Dans l'après midi je vérifie, dans l'Hebdo, une hypothèse que j'avais émise : Hellfest fin 2h00 lundi 19/06/2012. C'est bien ce que je pensais, j'entendais le Hellfest depuis Haute-Goulaine.

 

Et je saigne du nez, soudain, c'est que je suis très fatigué.

 

Partager cet article

Repost0
10 juin 2012 7 10 /06 /juin /2012 19:09

10 juin 2012 Douce nuit à la Bellaudière

Hier soir j'éprouvais le besoin de sortir, non pas en boite, cela ne m'est jamais arrivé, non je ne suis pas malade, seulement sortir de 19 heures à 20 heures juste pour m'aérer la tête. En fait j'avais la trouille de m'endormir cette nuit, de ne pas pouvoir dormir, comme cela se subit depuis 37 ans. Je n'avais pas envie de sortir mais surtout de ne pas rentrer.

J'ai quand même été efficace dans cette brève sortie : 4 tablettes de chocolat au lait pour Martine, le chocolat noir constipant, un cartouche couleur pour notre HP Photosmart C4580, avec consigne de ne s'en servir que quand l'autre sera archi-usée, ce qui est le cas mais pas assez, un superbe bouquin « D'OPENOFFICE.ORG à LIBREOFFICE 3.5 chez EYROLLES, je m'excuse de tout mettre en majuscules, ce qui est une pratique exécrable, mais étant le titre du bouquin, j'y suis contraint.

Ah j'oubliais 10 colliers de 28 10 pitons de 30 pour fixer mes asperseurs.

J'ai savouré aussi 2 « décas » au perclo, un avant mes courses et l'autre après, à 1,40 € le déca, chez carrefour la beaujoire c'est à 1,50€

 

Les malades du feu d'artifice sévissent vers 23 heures, les chasseurs fous s'étant tus depuis 1 heure.

 

 

le cœur de la fête à développer

 

 

A 5 heures c'est certain il n'y a plus de bruit mais c'est terrible je ne trouve pas tout de suite le sommeil. Vers 8h30 Horrus fait un tel barouf qu'il me réveille et je le transporte illico presto vers le salon pour pouvoir m' empaffer aussitôt laissant le soin à mon épouse de le nourrir le matin, comme indiqué sur le billet, bon le billet dis qu'il est dans ma chambre, car nous faisons chambre à part, mais je n'ai pas le courage de rectifier.

Je me réveillerai à midi ! Sans avoir tout récupéré mon sommeil, qu'il me faudra une semaine pour m'en remettre, comme d'habitude.



http://www.justice-ordinaire-quotidienne.com/article-20120610-encore-une-douce-nuit-a-la-bellaudiere-106724174.html

 

Partager cet article

Repost0
10 juin 2012 7 10 /06 /juin /2012 15:50

6 juin 2012 Les chasseurs fous sont de retour

Depuis le mercredi 6 juin 2012 les chasseurs fous sont de retour.
Au bout d' une journée je pense qu'il s'agit d'épouvantails pour oiseau utilisés par les serres Olivier. Mais cela dure jusqu'a 22h00.
Toujours même rengaine.

Partager cet article

Repost0
24 juin 2011 5 24 /06 /juin /2011 21:13

M. Roirand joseph Haute Goulaine le 24/06/2011

infos cachées / original

44115 Haute goulaine

infos cachées / original

 

Messieurs les conseillers municipaux,

 

Haute Goulaine est une ville particulièrement incivique et son mentor est M. le Maire, malheureusement.

 

Nous avons du encore subir la fête d'un voisin toute la nuit de mercredi. Mme Chapeau doit pouvoir en témoigner vu qu'elle est au 29.

Cela fait des années que je demande à M. le Maire de faire cesser le bruit. Cela est très simple à réaliser, et c'est dans ses fonctions. Le bruit n'est pas une tolérance, il est interdit. Gérer le bruit dans sa commune n'est pas une option, c'est une obligation pour un maire.

 

Comme M. le maire n'a répondu à aucun de mes courriers, courriels, fax sur le bruit et ils sont nombreux, je me tourne vers les conseillers municipaux pour les alerter.

J'ose espérer que vous n'êtes pas au courant de ces missives car vous n'auriez pas laissé faire de tels carences de pouvoir.

 

Je vous demande donc de porter le sujet immédiatement en réunion du conseil municipal pour qu'il soit établi publiquement que M. le maire à failli gravement à ses fonctions et en toute connaissance de cause. (vu mes nombreux et saignants rappels. Voir pour le principe mon forum sur le site http://www.vivre-a-haute-goulaine.fr ). Vous exposerez aussi tout le contexte légal sur le bruit et le contenu des obligations de la commune à ce sujet. Vous terminerez en disant les actions que la commune s'engage à prendre pour atteindre le but. J'allais oublier : préciser le règlement pour les jours spéciaux c'est très important : par exemple pour la fête de la musique, pour le lundi de pentecote qui est soit férié soit pas férié, le problème c'est qu'il n'y a pas les mêmes obligations mais le paradoxe ne gêne personne à part moi.

 

Pour exemple simple d'incivisme le bal du 14 juillet qui m'empêche tous les ans de dormir avant 1h15 environ. Mauvais exemple de la part de la commune. Cette manifestation de bruit est complètement illégale car soit vous avez une dérogation (?) pour le 14 juillet et alors toute la soirée du 13 jusqu'à minuit est illégale ou soit c'est pour le 13 et c'est après après minuit que c'est illégal.

Le pire c'est qu'il n'y a aucun besoin, sauf à emmerder les voisins de diffuser un tel niveau sonore. Décliner aussi la règle pour cette festivité.

 

J'attends accusé réception de ce courrier (ce que M. le maire ne fait jamais pour le bruit) et action de votre part.

 

En vous remerciant je vous prie d'agréer, Messieurs les Conseillers Municipaux, mes salutations distinguées.

 

J. Roirand 

 

Partager cet article

Repost0
19 avril 2007 4 19 /04 /avril /2007 12:18
Ce qui apparaît souvent dans les problèmes de bruit c’est le souci de la part des acteurs concernés (1) de minimiser, de banaliser, voire de tenter d’escamoter la nuisance, à l’extrême feindre d’ignorer qu’on avait pas le droit, de faire du bruit la nuit par exemple, est un classique.
 
Ceci pour dire que je vois régulièrement chez les médias ces tentatives réductrices qui me désolent. Mais je le vois aussi de la part des associations qui luttent contre le bruit comme cet article de S.O.S.-bruit http://www.sos-bruit.com/104.htm qui cite, comme pour s’excuser,  des « troubles anormaux du voisinage », comme s’il y avait des troubles normaux. C’est gênant.
Il y a des bruits plus ou moins insupportables, mais il n’y a pas de troubles normaux. Il ne faut surtout pas répandre de telles inepties. Même si ce terme est peut-être utilisé dans les textes de lois il ne faut pas le véhiculer.
 
(1) quand je dis concernés il s’agit des bruiteurs et des pouvoirs publics. Et quand je dis pouvoirs public je pense surtout au maire et au préfet qui eux aussi feignent de penser que leur responsabilité s’arrête à la publication d’un arrêté.

Partager cet article

Repost0