Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 juin 2012 3 20 /06 /juin /2012 21:07

pub:Justice-ordinaire-quotidienne.com, Twitter, Facebook

copie :Mairie Haute-Goulaine, Marcelle Chapeau, Département, Région, Sophie Errante

 

 

Monsieur Le Préfet De La Loire Atlantique
Préfecture Loire Atlantique
6 quai Cerneray
44000 Nantes

 

Objet : Fête de la musique



La date officielle de la fête de la musique est le 21 juin.

Et le principe en est que chacun fasse de la musique, pas qu'on amène sur la place de la mairie des boites à décibels et payer des groupes pour faire du bruit.

Ce n'est pas non plus la permission de faire une monstrueuse fête chez soi toute la nuit en prétextant que c'est la fête de la musique (ce que ne contredisent pas les gendarmes quand on leur demande d'intervenir).

 

Pour M. Daubisse maire de Haute Goulaine la fête sera vendredi elle commencera à 20h30 et il n'y a pas d'heure de fin, comme tous les ans. C' est la façon de faire de M. Daubisse, « en douce » comme on disait à mon époque.

Monsieur Daubisse doit renoncer à cette fête qui n'est pas le 21 et aussi parce qu'il l'étale sur 2 jours (1 jour, une nuit). C'est ce que je vous demande tous les ans en vain. Parce que s'il la fait en promettant qu'il n'y aura pas de bruit on sait que ce n'est pas vrai. Vous devez donc lui demander de renoncer dès demain matin ,

comme vous devez communiquer, dès réception de ce courrier, aux maires, à la gendarmerie et à toutes les personnes concernées que des dates différentes ne peuvent s'appeler fête de la musique et donner lieu à des débordements hors de l'arrêté préfectoral sur le bruit.

 

Il est navrant qu'une fois de plus les maires ne se soucient pas de la loi et de plus en plus mettent en place, de connivence, une fête de la musique étalées sur plusieurs jours, ce qui est complètement illégal.

 

Il est navrant que M. Le préfet ne se soit pas manifesté par voie de presse pour remettre de l'ordre dans la maison.

 

Il est navrant que les élus, à tous niveaux, fassent fi du bruit en toute impunité.

 

Si je me trompais sur mes hypothèses vous voudrez bien m'éclairer sur la réglementation prévue, ce que je vous demande tous les ans, en vain.

 

Je vous prie d'agréer, Monsieur le Préfet, mes salutations les plus respectueuses.

 

  M. x

 

http://www.justice-ordinaire-quotidienne.com/article-la-fete-de-la-musique-est-le-21-juin-tous-les-ans-107228805.html

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires